Culture de la violence, destruction des normes et déshumanisation en Afrique

Leiden Repository

Culture de la violence, destruction des normes et déshumanisation en Afrique

Type: Article / Letter to editor
Title: Culture de la violence, destruction des normes et déshumanisation en Afrique
Author: Gewald, J.B.
Journal Title: Marchés tropicaux et méditerranéens
Issue: 3000
Volume: 58
Start Page: 977
End Page: 987
Pages: 11
Issue Date: 2003
Keywords: Africa
violence
terrorism
Abstract: La violence a été omniprésente dans l'Afrique du XXe siècle, et si son impact politique a été vu sous l'angle de l'État, la portée sociale et culturelle de la violence, elle, a été minimisée. Or la violence telle qu'elle se manifeste actuellement en Afrique australe (Zimbabwe), occidentale (Liberia, Sierra Leone, Côte d'Ivoire), centrale (Congo(s), Centrafrique), orientale (Éthiopie/Érythrée, Somalie, Soudan) et septentrionale (Algérie) doit uniquement être considérée par rapport à l'Histoire. Il s'agit d'un processus de destruction de la cohésion sociale, de déshumanisation, qui est transmissible. L'impact du colonialisme sur la violence africaine ne doit pas être oublié, comme le montre l'exemple de l'absurdité de la répartition des terres en Namibie, au Zimbabwe et en Afrique du Sud. Le génocide rwandais est un concentré des nombreux facteurs de violence qui, en Afrique, peuvent se rejoindre pour exploser. L'élément de l'impunité, comme dans les cas de viol, pratique qui se répand dans les cas de conflits en Afrique, joue un rôle. Un facteur nouveau, comme lors de l'opération "Restore Hope" en Somalie en 1992, est l'apprentissage de la médiatisation comme arme de guerre. [Résumé ASC Leiden]
Uri: http://hdl.handle.net/1887/4848
Handle: http://hdl.handle.net/1887/4848
 

Files in this item

Description Size View
application/pdf Culture de la v ... déshumanisation en Afrique 309.9Kb View/Open

This item appears in the following Collection(s)